Suivez-nous !
Featured Video Play Icon
Featured Video Play Icon

Non classé

BONNE ANNÉE ! ASSEGWAS AMEGGAZ ! عام سعيد

Publié il y a

le

Partager avec

Non classé

ASSAGWAS AMEGGAZ, عام سعيد ، BONNE ANNÉE

Publié il y a

le

Par

Partager avec
Continuer la lecture

Non classé

SCANDALE DE CORRUPTION À L’UE : LE MAROC IMPLIQUÉ 

Publié il y a

le

Par

Les fortes présomptions de corruption dont se serait rendu coupable le Qatar dans les institutions de l’Union européenne ont déjà conduit à l’arrestation de l’eurodéputée grecque Eva Kaili chez laquelle ont été trouvés plusieurs sacs d’argent liquide et dont la comparution est prévue pour le 22 décembre. Par ailleurs, un autre ancien eurodéputé, l’italien Pier Antoni Panzeri, actuellement responsable d’une ONG à Bruxelles chez qui a été saisie la somme de 600 000 euros en liquide a été interpellé de même que sa fille et son épouse. 

En outre, le journal belge le Soir révèle que le Maroc serait également impliqué dans ce scandale. Son ambassadeur en Pologne Abderrahim Atmoun aurait chargé Panzeri de « distribuer des cadeaux » à des personnalités exerçant diverses activités dans les institutions de l’UE. Le même organe précise que ce diplomate a reçu Panzeri au Maroc il y a quelques années de cela de même que Francesco Giorgi, le compagnon de Eva Kaili, qui, toujours selon la même source, « a avoué faire partie d’une organisation utilisée à la fois par le Maroc et le Qatar dans le but d’ingérer dans les affaires européennes ». Des membres du Service de la direction générale des études et de la documentation, DGED, les services du renseignement extérieur marocains ont été également cités dans cette affaire qui est considérée par les dirigeants européens comme « une attaque contre la démocratie européenne » et à annoncer d’ores et déjà de profondes réformes des leurs structures.

D’après les premiers éléments de l’enquête le Qatar et le Maroc qui recourraient aux mêmes réseaux ne rechercheraient pas toujours les mêmes objectifs. Si pour le Qatar le but essentiel est de soudoyer des parlementaires européens pour les amener à relayer les thèses des Frères musulmans – dont le pays est le grand financier et inspirateur – dans les instances de l’UE, le Maroc aspirerait plutôt à infléchir les décisions des eurodéputés en faveur de ses positions sur des dossiers comme les accords de pêche, le Sahara occidental ou les questions liées aux problématiques migratoires.

Les Qatar et le Maroc qui viennent de voir leur aura valorisée à l’occasion de la coupe du monde de football – le premier pour avoir réussi son organisation, le second pour y avoir effectué un parcours salué par tout le continent africain – n’auront visiblement pas le temps de savourer leurs réussites respectives. 

Déjà été impliqué en juillet 2021 dans les accusations d’espionnage via le système Pegasus dont il n’est pas encore définitivement lavé, le Maroc se retrouve cité pour la deuxième fois en moins d’un an et demi dans une opération visant l’antre du pouvoir législatif européen, lui qui avait de tout temps fait le choix de la proximité diplomatique et la coopération avec l’Occident.

Pour rappel, Mohamed VI avait son stage d’étudiant à Bruxelles auprès de Jacques Delors alors que ce dernier était le président de la commission européenne ; un fait sur lequel se plaisent à spéculer les internautes sur les réseaux sociaux.     

Partager avec
Continuer la lecture

Non classé

BONNE ANNÉE ! ASSEGWAS AMEGGAZ ! عام سعيد

Publié il y a

le

Par

Featured Video Play Icon
Partager avec
Continuer la lecture

Les plus vus de la semaine

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com