dimanche, décembre 3, 2023
Politique

Pétition. Les régimes du Grand Maghreb ne convergent que pour réprimer leurs peuples

Ce texte collectif qui alerte sur l’état des libertés démocratiques en Afrique du Nord est signé par trente-trois organisations et plus de deux cents personnalités nord-africaines. Il en appelle aux forces intellectuelles, associatives et politiques afin de faire face à l’oppression en coordonnant des actions communes et en exprimant leur  “solidarité avec tous les détenus d’opinion, les réprimés et les marginalisés de la région”.

Parmi les signataires, d’Algérie,  le journaliste Ihsane El Kadi, détenu d’opinion, l’historien Mohammed Harbi, l’essayiste Wassila Tamzali, l’ancien doyen de la faculté de droit d’Alger Ahmed Mahiou; du Maroc, le poète Abdellatif Laâbi, ancien détenu d’opinion au Maroc,  l’historien Maati Monjib,  en liberté surveillée et interdit de sortie du territoire, l’économiste Fouad Abdelmoumni, la lauréate du prix des droits de l’Homme de l’ONU Khadija Ryadhi, ; de Mauritanie, le syndicaliste Mamadou Niang, l’avocate et militante des droits humains Fatimata M’Baye; de Tunisie, la présidente d’honneur de la FIDH Souhayr Belhassen, le militant des droits humains Khémaïes Chammari, l’historienne Sophie Bessis, l’ancien ministre et militant des droits de l’Homme Kamel Jendoubi, les détenus politiques et d’opinions Cheima Issa et Jawher Ben Mbarek, membres de Front du Salut en Tunisie.

يبدو أن أحلام شعوب المنطقة قد تبخرت بعد الأمل الذي بعثه ما سمي بالربيع العربي في نسخته الأولى والتي شملت بدرجات متفاوتة تونس وليبيا والمغرب ونسخته الثانية مع الحراك الجزائري الذي أسقط التمديد لرئيس متهالك وظل لأشهر يطالب بالحرية والديمقراطية والعدالة

ودون الدخول في تفاصيل يطول شرحها حول ارتدادات الانتقال الديمقراطي في تونس بعد 25  جويلية 20، بعد أن كانت المثال الوحيد الذي عرف بعض النجاح، أو أسباب الحرب الأهلية في ليبيا والتدخل الأجنبي الذي زاد أزمتها تعقيدا أو الانتهاكات المتصاعدة التي تستهدف كل المعارضين والصحفيين والنشطاء بعد الانتخابات في الجزائر أو استعمال النظام المغربي لأساليب مضللة وقوانين  عقوبات بالية  ومرفوضة من اجل التنكيل بنشطاء المجتمع المدني والصحفيين المستقلين وتشويه سمعتهم وضرب الحريات في موريتانيا، فإننا اليوم مدعوون كنشطاء، داخل الفضاء المغاربي وخارجه ، إلى مزيد التنسيق والتضامن من اجل

إحياء شعارنا الذي كنّا نحمله منذ عقود والدفاع عنه، شعار مغرب الشعوب المغاربية  التواقة للحرية والديمقراطية والعدالة

تجميع قوانا المغاربية المدنية والسياسية من اجل مواجهة آلة القمع والتضامن مع كل المسجونين والمقموعين والمشردين عبر تحركات مشتركة: بيانات، ندوات ، لقاءات ، تظاهرات

التشهير بكل الاعتداءات والانتهاكات التي ترتكبها الأنظمة في كل بلد مغاربي واعتبارها اعتداء على كل شعوب المنطقة

 maghreblibertes@gmail.com :لتوقيع هذا الاستئنا

Il semble que les rêves des peuples de la région se soient évaporés aujourd’hui, après l’espoir suscité par ce qu’on a appelé le « printemps arabe », qui a concerné, à divers degrés, la Tunisie, l’Egypte, la Libye, le Maroc puis, plus tard, l’Algérie, dont le Hirak a réussi non seulement à annuler la reconduction pour un cinquième mandat d’un président malade, épuisé et absent de la scène politique, mais aussi à revendiquer pendant des mois la liberté, la justice, la pluralité et la démocratie.

Au-delà de l’analyse des répercussions de la transition démocratique en Tunisie après le 25 juillet 2021, ou des causes de la guerre civile et de l’ingérence étrangère en Libye, ou des violations croissantes des droits et libertés à la suite des élections algériennes, ou de l’usage par l’Etat marocain de « techniques sournoises » d’un code pénal obsolète et contesté, de campagnes de harcèlement et de diffamation pour réprimer davantage la société civile et les journalistes indépendants, ou encore des atteintes aux libertés en Mauritanie, nous sommes aujourd’hui interpellés, en tant que militant(e)s associatif(ve)s, syndicalistes et politiques, intellectuel(le)s et artistes au sein de l’espace maghrébin et ailleurs, à plus de coordination et de solidarité pour :

  • redynamiser et défendre notre slogan que nous avons porté pendant des décennies, le slogan d’un « Maghreb des peuples » qui revendique la liberté, l’égalité, la justice, la pluralité et la démocratie ;
  • unifier nos forces maghrébines, civiles et politiques, pour faire face à l’oppression et pour nous engager, par des actions communes, dans la solidarité avec tous les détenus, les réprimés, les marginalisés : déclarations, séminaires, réunions et manifestations… ;
  • dénoncer toutes les agressions et les violations des droits et libertés perpétrées par le pouvoir dans chacun des pays du Maghreb, en les considérant comme une agression à l’encontre de tous les peuples de la région.

Contact : Maghreblibertes@gmail.com

PREMIERS SIGNATAIRES

  • Fouad Abdelmoumni, économiste [MAROC]
  • Hichem Abdessamad, historien [TUNISIE]
  • Chafik Abdi, journaliste [ALGÉRIE]
  • Hakim Addad, militant politique [ALGÉRIE]
  • Lahouari Addi, sociologue [ALGÉRIE]
  • Abderazak Adel, universitaire [ALGÉRIE]
  • Fatna Afid, militante syndicaliste [MAROC]
  • Hassan Aglagal, militant des droits humains, président de l’AMDH Paris/ IDF [MAROC]
  • Ayad Ahram, défenseur des droits humains [MAROC]
  • Khadija Aïnani, militante des droits humains [MAROC]
  • Ali Aït Djoudi, militant associatif, défenseur des droits humains [ALGÉRIE]
  • Arezki Aït Larbi, journaliste free lance, éditeur [ALGÉRIE]
  • Mourad Aït Ouarab, journaliste [ALGÉRIE]
  • Sanhadja Akhrouf, militante féministe [ALGÉRIE]
  • Ahmed Akroud, militant des droits humains [TUNISIE]
  • Zineb Ali-Benali, professeure émérite des universités [ALGÉRIE]
  • Abdelkérim Allagui, professeur universitaire retraité, militant des droits de l’Homme [TUNISIE]
  • Mourad Allal, directeur de centre de formation [TUNISIE]
  • Tewfik Allal, militant associatif [ALGÉRIE]
  • Abdessalem Amakhtari, militant des droits de l’Homme et de l’immigration [MAROC]
  • Leïla Amili, militante associative [MAROC]
  • Ghanima Ammour, poétesse [ALGÉRIE]
  • Ali Anouzla, journaliste [MAROC]
  • Ahmed Arehmouch, activiste du mouvement amazigh [MAROC]
  • Sion Assidon, citoyen [MAROC]
  • Mehdi Attar-Semlali, militant associatif [MAROC]
  • Boualem Azahoum, militant associatif de l’immigration maghrébine et militant du hirak du Rif [MAROC]
  • Nabil Azouz, enseignant, militant pour la démocratie [TUNISIE]
  • Mehdi Baala, journaliste [ALGÉRIE]
  • Yamina Baïr, journaliste [ALGÉRIE]
  • Malika Bakhti, ingénieure d’études [ALGÉRIE]
  • Mohamed Bazza, militant associatif [MAROC]
  • Adda Bekkouche, ancien enseignant universitaire, maire-adjoint de Colombes [ALGÉRIE]
  • Habib Bel Hedi, producteur [TUNISIE]
  • Bochra Belhaj Hamida, avocate, ancienne députée de l’ARP [TUNISIE]
  • Fathi Bel Haj Yahya, écrivain [TUNISIE]
  • Souhayer Belhassen, présidente d’honneur de la FIDH [TUNISIE]
  • Fayçal Benabdallah, président de la FTCR [TUNISIE]
  • Faouzi Ben Abderrahman, militant politique indépendant [TUNISIE]
  • Rabaa Ben Achour, universitaire [TUNISIE]
  • Sana Ben Achour, juriste, présidente de l’association Beyti [TUNISIE]
  • Ali Ben Ameur, universitaire, militant des droits humains [TUNISIE]
  • Bachir Ben Barka, universitaire retraité [MAROC]
  • Madjid Benchikh, ancien doyen de la Faculté de droit d’Alger [ALGÉRIE]
  • Mustapha Benfodil, écrivain et journaliste [ALGÉRIE]
  • Hechmi Ben Frej, militant associatif [TUNISIE]
  • Saïda Ben Garrach, avocate au barreau de Tunisie et ancienne conseillère aux droits de l’Homme à la présidence de la république [TUNISIE]
  • Monia Ben Jemia, juriste [TUNISIE]
  • Saïd Benmerad, expert en développement local [ALGÉRIE]
  • Ali Bensaad, géographe [ALGÉRIE]
  • Mohamed Ben Saïd, médecin, militant des droits humains [TUNISIE]
  • Sihem Bensedrine, présidente de l’association Mémoire et citoyenneté [TUNISIE]
  • Raja Ben Slama, professeure des universités, psychanalyste [TUNISIE]
  • Abdou Berrada, journaliste [MAROC]
  • Hayat Berrada-Bousta, universitaire [MAROC]
  • Nourredine Bessadi, consultant indépendant [ALGÉRIE]
  • Sophie Bessis, historienne [TUNISIE]
  • Mohamed Bhar, artiste chanteur [TUNISIE]
  • Saïd Bouamama, sociologue, militant associatif [ALGÉRIE]
  • Mostefa Bouchachi, avocat [ALGÉRIE]
  • Abderrahmane Bouchène, éditeur [ALGÉRIE]
  • Larbi Bouguerra, membre de l’académie Beyt El Hikma [TUNISIE]
  • Hamid Bouhaddouni, militant associatif, défenseur des droits humains [MAROC]
  • Hocine Boukella, musicien [ALGÉRIE]
  • Alima Boumediene-Thiéry, avocate, parlementaire honoraire [ALGÉRIE]
  • Mouloud Boumghar, universitaire [ALGÉRIE]
  • Omar Bouraba, militant associatif [ALGÉRIE]
  • Ali Brahimi, juriste, militant démocrate [ALGÉRIE]
  • Nadia Chaabane, ancienne députée de la Constituante [TUNISIE]
  • Khémaïes Chammari, militant des droits de l’homme, ancien ambassadeur [TUNISIE]
  • Kacem Chebab, militant du FMVJ et et de la CMODH [MAROC]
  • Hédi Chenchabi, directeur de centre de formation [TUNISIE]
  • Henda Chennaoui, militante associative [TUNISIE]
  • Mouhieddine Cherbib, défenseur de droits humains [TUNISIE]
  • Khadija Chérif, féministe, militante des droits humains [TUNISIE]
  • Altya Chérif-Chammari, avocate, militante féministe [TUNISIE]
  • Alice Cherki, psychanalyste [ALGÉRIE]
  • Fatiha Cherribi, mère du journaliste détenu Omar Radi [MAROC]
  • Yasmina Chouaki, militante féministe [ALGÉRIE]
  • Larbi Chouikha, universitaire [TUNISIE]
  • Mohsen Chouikha, universitaire [TUNISIE]
  • Ahmed Dahmani, universitaire, défenseur des droits de l’Homme [ALGÉRIE]
  • Karima Dirèche, historienne [ALGÉRIE]
  • Saïd Djaafar, journaliste [ALGÉRIE]
  • Abdelnasser Djabi, sociologue [ALGÉRIE]
  • Yahya Djafari, enseignant retraité [TUNISIE]
  • Habiba Djahnine, réalisatrice, féministe [ALGÉRIE]
  • Nadir Djermoune, architecte urbaniste [ALGÉRIE]
  • Daikha Dridi, journaliste [ALGÉRIE]
  • Mohsen Dridi, militant associatif de l’immigration [TUNISIE]
  • Nassera Dutour, présidente du CFDA et et de la FEMED [ALGÉRIE]
  • Ali El Baz, militant de l’immigration [MAROC]
  • Nadia El Fani, cinéaste [TUNISIE]
  • Naceur El Idrissi, président du réseau ATMF [MAROC]
  • Ihsane El Kadi, journaliste, détenu d’opinion, directeur de Radio M et du journal électronique Maghreb Emergent [ALGÉRIE]
  • Tin Hinane El Kadi, universitaire [ALGÉRIE]
  • Driss El Khorchi, militant associatif [MAROC]
  • Rachid El Manouzi, président APADM [MAROC]
  • El Kabir El Miloudi, militant des droits humains [MAROC]
  • Hakim Fékih, activiste [TUNISIE]
  • Frej Fenniche, ancien haut-fonctionnaire aux Nations unies [TUNISIE]
  • Wahid Ferchichi, professeur de droit [TUNISIE]
  • Mohamed-Chérif Ferjani, universitaire [TUNISIE]
  • Abdelouhab Fersaoui, militant politique (ex-président de RAJ, association dissoute) [ALGÉRIE]
  • Yosra Frawes, ancienne présidente de l’ATFD [TUNISIE]
  • Souad Frikech, militante associative et des droits humains [MAROC]
  • Ahmed Galai, Solidarité laïque Méditerranée [TUNISIE]
  • Najla Gharbi, universitaire, chercheure [TUNISIE]
  • Sarra Grira, membre du comité éditorial de « Orient XXI » [TUNISIE]
  • Saloua Grissa, directrice de l’association Droit à la différence [TUNISIE]
  • Ali Guenoun, historien [ALGÉRIE]
  • Selma Hajri, médecin, militante des droits humains [TUNISIE]
  • Ayachi Hammami, avocat au barreau de Tunisie et ancien ministre des droits de l’Homme [TUNISIE]
  • Nabila Hamza, sociologue, conseillère municipale [TUNISIE]
  • Maher Hanine, sociologue, militant associatif et politique [TUNISIE]
  • Zaki Hannache, défenseur des droits de l’Homme [ALGÉRIE]
  • Abdennour Haouati, cadre gestionnaire à la retraite [ALGÉRIE]
  • Mohammed Harbi, historien [ALGÉRIE]
  • Fouad Hassam, syndicaliste [ALGÉRIE]
  • Abderrahmane Hedhili, président du FTDES [TUNISIE]
  • Mohammed Hennad, universitaire [ALGÉRIE]
  • Ghazi Hidouci, ancien ministre de l’Économie, membre du CEDETIM [ALGÉRIE]
  • Abdelkérim Hizaoui, universitaire [TUNISIE]
  • Ouali Ilikoud, universitaire [ALGÉRIE]
  • Amar Ingrachen, éditeur et journaliste [ALGÉRIE]
  • Mohamed Iouanoughene, journaliste [ALGÉRIE]
  • Cheima Issa, membre du Front de salut national [TUNISIE]
  • Aïcha Jabrane, militante associative [MAROC]
  • Mohamed Jaite, avocat au barreau de Paris [MAROC]
  • Abderrahim Jamaï, avocat au barreau de Rabat, ancien bâtonnier, membre du collectif d’avocats en défense des détenus du hirak du Rif [MAROC]
  • Aboubakr Jamaï, enseignant/journaliste [MAROC]
  • Kamel Jendoubi, militant des droits humains [TUNISIE]
  • Abdelkébir Jmaiai, activiste associatif, militant des droits humains [MAROC]
  • Halima Jouini, féministe, militante de droits humains [TUNISIE]
  • Aïssa Kadri, sociologue [ALGÉRIE]
  • Habib Kazdaghli, historien universitaire, ancien doyen de la Faculté de la Manouba [TUNISIE]
  • Melek Kefif, médecin, militant associatif [TUNISIE]
  • Myriam Kendsi, artiste peintre [ALGÉRIE]
  • Tahar Khalfoune, universitaire [ALGÉRIE]
  • Abdelmoumen Khelil, militant des droits humains [ALGÉRIE]
  • Mohamed Khenissi, président de l’association Nachaz [TUNISIE]
  • Ramy Khouili, militant associatif et des droits humains [TUNISIE]
  • Hosni Kitouni, historien [ALGÉRIE]
  • Anouar Kousri, avocat, ancien vice-président de la LTDH [TUNISIE]
  • Aziz Krichen, économiste, ancien ministre-conseiller à la présidence de la république [TUNISIE]
  • Abdellatif Laâbi, écrivain [MAROC]
  • Souad Labbize, autrice [ALGÉRIE]
  • Kamel Lahbib, militant associatif, défenseur des droits humains [MAROC]
  • Djaffar Lakhdari, consultant [ALGÉRIE]
  • Olfa Lamloum, politologue [TUNISIE]
  • Samir Larabi, doctorant en sociologie [ALGÉRIE]
  • H’mida Layachi, écrivain et journaliste [ALGÉRIE]
  • Hakima Lebbar, psychanalyste, galeriste, militante pour la défense  des droits humains [MAROC]
  • Mohieddine Legha, secrétaire général de la LTDH [TUNISIE]
  • Adel Ltifi, historien [TUNISIE]
  • Gérard Maarek, urbaniste [TUNISIE]
  • Djemaa Maazouzi, professeure et chercheure [ALGÉRIE]
  • Fatimata M’Baye,avocate au barreau de Mauritanie et présidente de l’Association mauritanienne des droits de l’Homme (AMDH) [MAURITANIE]
  • Jawher Ben Mbarek, membre du Front de salut national [TUNISIE]
  • Insaf Machta, universitaire [TUNISIE]
  • Lotfi Madani, consultant, expert en communication [ALGÉRIE]
  • Ahmed Mahiou, ancien doyen de la Faculté de droit d’Alger, ancien président de la Commission du droit international de l’ONU, ancien juge ad hoc de la Cour internationale de justice [ALGÉRIE]
  • Mustapha Majdi, acteur associatif [MAROC]
  • Rachid Maloui, syndicaliste [ALGÉRIE]
  • Hicham Mansouri, journaliste [MAROC]
  • Jalel Matri, militant associatif [TUNISIE]
  • Imed Melliti, sociologue [TUNISIE]
  • Aziz Mkichri, militant associatif [MAROC]
  • Khadija Mohsen-Finan, universitaire [TUNISIE]
  • Maati Monjib, historien [MAROC]
  • Nabil Montassar, historien, syndicaliste et militant LTDH [TUNISIE]
  • Abdellatif Mortajine, militant de l’immigration [MAROC]
  • Mawaheb Mosbah, militante politique [TUNISIE]
  • Rosa Moussaoui, journaliste [ALGÉRIE]
  • Bachir Moutik, militant associatif [Sahraoui]
  • Chérif Msadek, militant associatif [TUNISIE]
  • Jamel Msallem, président d’honneur de la LTDH [TUNISIE]
  • Mohamed Nachi, sociologue [TUNISIE]
  • Hatem Nafti, journaliste essayiste [TUNISIE]
  • Youssef Thierno Niane, avocat au barreau de Mauritanie et représentant de l’Association mauritanienne des droits de l’Homme (AMDH) à Nouadhibou [MAURITANIE]
  • Mamamdou Niang, syndicaliste (CGTM) [MAURITANIE]
  • Omar Ouali, journaliste [ALGÉRIE]
  • Meziane Ourad, journaliste [ALGÉRIE]
  • Driss Radi, père de Omar Radi, journaliste détenu [MAROC]
  • Lilia Rebaï, féministe, militante des droits humains [TUNISIE]
  • Mahmoud Rechidi, militant politique, ex-SG du Parti socialiste des travailleurs (suspendu et réprimé) [ALGÉRIE]
  • Hamadi Redissi, universitaire, philosophe [TUNISIE]
  • Kahina Redjala, militante associative [ALGÉRIE]
  • Aziz Rhali, pharmacien, président de l’AMDH [MAROC]
  • Khadija Ryadi, défenseure des droits humains, lauréate du rix de l’ONU pour les droits de l’Homme [MAROC]
  • Messaoud Romdhani, militant des droits humains [TUNISIE]
  • Mohamed Sadkou, avocat au barreau de Rabat et défenseur de détenus d’opinion, d’activistes de mouvements sociaux et des journalistes Omar Radi et Soulaimane Raissouni, et de l’historien Maati Monjib [MAROC]
  • Fathia Saïdi, sociologue, enseignante chercheure à l’ISSH [TUNISIE]
  • Youssef Raissouni, proche de Souleymane Raissouni, journaliste détenu [MAROC]
  •  Salhi, militant de droits humains [TUNISIE]
  • Saïd Salhi, défenseur des droits humains (vice-président de la LADDH, réprimée et dissoute) [ALGÉRIE]
  • Mamdou-Moctar Sarr, secrétaire exécutif du FONADH [MAURITANIE]
  • Jamila Sayouri, avocate, militante pour les droits humains [MAROC]
  • Youssef Seddik, écrivain philosophe [TUNISIE]
  • Sid Ahmed Semiane, auteur [ALGÉRIE]
  • Abderrahim Sioui, militant associatif [MAROC]
  • Tahar Si Serir, militant associatif [ALGÉRIE]
  • Hichem Skik, universitaire, militant politique [TUNISIE]
  • Hamouda Soubhi, militant altermondialiste [TUNISIE]
  • Saïd Sougty, président de l’ASDHOM [MAROC]
  • Sami Souihli, médecin, syndicaliste [TUNISIE]
  • Imad Stitou, journaliste [MAROC]
  • Taoufiq Tahani, universitaire et militant associatif [MAROC]
  • Samir Taieb, universitaire, ancien ministre [TUNISIE]
  • Alaa Talbi, militant associatif [TUNISIE]
  • Wassyla Tamzali, essayiste, féministe, activiste culturelle [ALGÉRIE]
  • Hocine Tandjaoui, écrivain [ALGÉRIE]
  • Atmane Tazaghart, écrivain et journaliste [ALGÉRIE]
  • Nadia Tazi, philosophe [MAROC]
  • Yassine Temlali, chercheur, historien [ALGÉRIE]
  • Fethi Tlili, militant associatif [TUNISIE]
  • Ridha Tlili, universitaire [TUNISIE]
  • Mokhtar Trifi, président d’honneur de la LTDH [TUNISIE]
  • Françoise Valensi, médecin [TUNISIE]
  • Ahmed Zefzafi, père de Nacer Zefzafi, détenu d’opinion [MAROC]
  • Najet Zemmouri, militante des droits humains [TUNISIE]
  • Abdallah Zniber, militant associatif de l’immigration [MAROC]
  • Neïla Zoghlami Tlili, présidente de l’ATFD [TUNISIE]
  • ORGANISATIONS
  • Agir pour le changement et la démocratie en Algérie (ACDA)
  • Association Adala Pour un procès équitable [MAROC]
  • Association de défense des droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM)
  • Association de parents et amis de disparus au Maroc (APADM)
  • Association des Marocains en France (AMF)
  • Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF)
  • Association Khamsa Solidaire Ici et Ailleurs [FRANCE]
  • Association Le droit à la différence [TUNISIE]
  • Association Le Pont de Genève [SUISSE]
  • Association Les mains libres [MAROC]
  • Association mauritanienne des droits de l’Homme (AMDH)
  • Association Perspectives El Amel Ettounsi
  • Association tunisienne des femmes démocrates (ATFD)
  • Collectif Soumoud [TUNISIE]
  • Comité pour le respect des libertés et des droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT)
  • Confédération générale autonome des travailleurs en Algérie (CGATA)
  • Confédération générale des travailleurs en Mauritanie (CGTM)
  • Coordination maghrébine des organisations des droits humains (CMODH)
  • Euro-Mediterraan Centrum Migratie & Ontwikkeling (EMCEMO) [PAYS-BAS]
  • Euromed-droits
  • Fédération des Tunisiens citoyens des deux rives (FTCR)
  • Forum marocain des alternatifs Sud (FMAS)
  • Forum marocain Vérité et justice (FMVJ)
  • Forum des organisations nationales des droits humains en Mauritanie (FONADH)
  • Forum tunisien des droits économiques et sociaux (FTDES)
  • Institut Mehdi-Ben Barka – Mémoire vivante
  • Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH)
  • Na’oura-Bruxelles
  • Nachaz-Dissonance [TUNISIE]
  • Riposte internationale [ALGÉRIE]
  • SOS Migrants
  • Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (SNAPAP) [ALGÉRIE]
  • Union des travailleurs immigrés tunisiens (UTIT)
Partager avec

Une réflexion sur “Pétition. Les régimes du Grand Maghreb ne convergent que pour réprimer leurs peuples

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Advertisment ad adsense adlogger